|
 France
Shootmania: Simple et efficace
Nadeo, c'est aussi le studio qui a développé Trackmania, un jeu de course qui a connu un succès certain grâce à quelques concepts innovants (dont la possibilité de créer des maps rapidement), et surtout une facilité de prise en main déconcertante. Aujourd'hui Nadeo tente d'appliquer la même recette sur un jeu de type FPS... Verdict !


Les graphismes


Si le terme "simple et efficace" s'applique au jeu dans son ensemble, attardons nous d'abord sur la partie graphique qui l'est également. Ici pas de décors à la Battlefield et autre Modern Warfare: Les maps sont épurées au maximum: Pas de tonneaux, de caisses, ou d'éléments perturbateurs qui pourraient nuire au gameplay. Les seuls éléments que vous verrez bouger à votre écran seront les autres joueurs du serveur, et de notre point de vue c'est très bien comme ça.

Malgré cette prise de risque nous avons quand même eu droit à une petite claque graphique. Même épurés au maximum les décors restent magnifiques, avec de fascinants jeux d'ombres et de lumières, qu'en pensez vous ?


Le Gameplay


Habituellement tester un FPS c'est: Installer... Configurer... Jouer...

Ici on esquive totalement la seconde étape pour une raison simple: Il n'y a que deux touches utilisables et elles se trouvent toutes-deux sur votre souris. Le clic gauche vous permettra de tirer, le clic droit de sauter (vous accélérez via une pression prolongée). Du coup inutile de vous dire que lors de vos premières sessions de jeu vous passerez souvent quelques secondes bloqué au beau milieu de la map pour avoir eu la mauvaise idée d'appuyer sur espace pour sauter: Raté, ça ouvre le chat...

Vous n'aurez qu'une arme dans votre inventaire, donc pas de switch, vous ne pouvez pas vous baisser, marcher, zoomer, recharger, on vous avait prévenu, c'est simple.

Le deuxième constat, c'est que tout cela ne manque pas (mis à part le reloading peut-être). On a affaire à un jeu au gameplay rapide, sans fioritures. On retrouve dans Shootmania les sensations d'un Quake / UT: Anticipez la trajectoire de votre adversaire, puis tirez et regardez le résultat (ou pas, car vous pourriez être le prochain sur la liste).


Les modes de jeu


Deux modes de jeu nous ont été présentés. Tout d'abord les matchs par équipe. Chaque team a pour objectif de flagger un ou plusieurs poteaux chez l'adversaire. Pour "flagger" un poteau il suffit d'être à proximité, plus vous êtes nombreux plus la capture est rapide. Il faudra par contre diviser correctement vos forces afin de ne pas laisser vos propres flags sans défense. Une fois que l'une des deux équipes a capturé la totalité des poteaux adverses la partie se termine.

Nous avons également testé le mode "joust" (joutes) qui s'apparente comme son nom l'indique à du 1on1. Ici pas de capture de flag, il faudra toucher 7 fois votre adversaire pour remporter la partie. La subtilité c'est que le nombre de munitions est limité (5 en tout), et il vous faudra vous rendre dans un endroit spécifique de la map pour recharger, alors tout ça apporte une dimension "macro" au jeu, puisque vous ne pourrez pas blaster dans tous les sens, vos chances de victoire dépendront principalement de la façon dont vous saurez gérer votre stock de munitions.


L’éditeur de map


Prenez l'outil qui a contribué au succès de Trackmania, appliquez le à Shootmania, et PAF, ça fait des cho.. Non sérieusement nous n'avons pas eu l'opportunité de tester ce dernier, mais la présentation à laquelle nous avons assisté était convaincante. La simplicité est une fois encore à l'ordre du jour, et il semble possible de créer une vraie belle map en un temps record. On devrait donc pouvoir assister à de réelles évolutions du gameplay, dépendant directement de l'imagination des joueurs. Le "point négatif" c'est qu'il sera peut-être difficile de conserver un pool de maps précis auquel les joueurs et les spectateurs sont habitués... ou pas, puisque les possibilités sont similaires sur Starcraft 2, et ce ne sont pourtant pas les compétitions qui manquent.


Conclusion


Nous vous imaginons sceptiques, tout ça parait très simple, peut-être un peu trop ? Rassurez vous nous avons eu la même sensation lorsque le jeu nous a été présenté. Pourtant une fois dessus il est presque impossible de décrocher, parceque ce jeu est juste simple... mais tellement efficace...

Spleen, Wednesday, 22/02/12 12:35
 
comments (20)
 
 
Un jeu aux antipodes des ultra-commerciaux de chez EA et Activision, centré sur l'essentiel, le gameplay. Il y a donc de grandes chances que ce soit un grand succès esportif, surtout que les FPS en ce moment...
Alors HF!
Merci de cette présentation Spleen.

Spleen wrote:
vous n'aurez qu'une arme dans votre inventaire, donc pas de switch, vous ne pouvez pas vous baisser, marcher, zoomer, recharger, on vous avait prévenu, c'est simple


Un peu sceptique là-dessus par contre. Il ne faudrait pas que le jeu soit trop facile non plus. Les mouvements sur CS sont importants et nul doute que ce que tu as évoqué devrait les limiter.

En tous cas impatient de voir ce qu'il a dans le ventre :-)
Ca donne clairement envie de tester ! Bel article ;)
#3 Je ne dirai pas "facile", mais vraiment "simple", dans le sens où cela permet au joueur de se concentrer sur les déplacements et la visée, ça rend le gameplay plus dynamique que sur les jeux actuels.

#1 J'ai exactement le même point de vue, c'est vraiment ce qui manque aux FPS actuels pour percer dans l'esports !
J’espère franchement que ce jeu sera plus mit en avant que CS:GO sur la scène eSport.
#4 Merci, ça donne clairement envie d'en refaire :)

Ps: On vous a mis le pack de screenshots en meilleur définition à disposition sur le FTP ESL: http://gfx.esl.eu/gfx/media/fr/jeux/shootmania/ScreenShootMania.rar
#6 Pourquoi plus en avant ?

Et pourquoi pas mettre les deux en avant. Et puis faut pas réver, Nadeo ils sont bien gentils mais ils n'ont pas le même impact marketing hein.
#8

Parce que ce jeu est taillé pour l'eSport, sur absolument tous les aspects.
Il sera gratuit et télécharge. Disponible a partir de quand?
#9 et alors lol ?
#11

Et alors ? Tu préfère un jeu qui tends à se casualiser, ou un jeu taillé pour l'eSport ?

T'as le droit d'argumenter aussi.

Si SC2 et LoL marchent c'est pas que ce sont les seuls jeux potables et accessibles, c'est pas possible d'avoir deux jeux du même genre aujourd"hui sur le "marché" de l'eSport.

#10 non payant, environ 20€ et on sait pas quand, cette année probablement.
1 edits
Des jeux casuals peuvent très bien avoir une facette esport. CS:GO, les devs sont hyper à l'écoute et le jeu a clairement un avenir esportif hein.
Personne a dit le contraire.

Ravale ta fierté et ton gout pour cs.

Objectivement, Shootmania mérite largement plus sa place que CS:GO.
Si on pars sur le fait que Shootmania est un fastFPS, il peut très bien cohabiter avec CS:GO. Je vois pas pourquoi il faut qu'un jeu mérite plus que l'autre ? Ce sont deux communautés bien distinctes.
Shootmania n'est pas un fast FPS.
Si les deux jeux sont des FPS le principe est bien différent, et on pourrait imaginer que l'un des deux se démarque en équipe, l'autre en solo.

Un jeu qui s'adresse aux casuals peut aussi être taillé pour l'esport, LoL en est la preuve. Et si il n'y a pas des milliers de casu pour regarder le stream qu'est-ce qui motivera des sponsors à investir dans ce jeu ?

Attention, je ne dis pas que Shootmania ne s'adresse pas aux casu, j'en suis un, j'ai aimé. Par contre je pense que CS:GO a tout autant sa place que Shootmania :]

Et même si Shootmania a peut-être plus d'arguments que CS:GO pour percer dans l'esports (la compréhension du jeu par les specs par ex), on ne peut pas nier que les budgets marketing/esports ont un rôle important à jouer..
Ce qui manque vraiment aux FPS c'est, au delà de la possibilité de créer des maps facilement, un système de ranking à la SC2 pour être compétitif.

Personne n'y pense, mais imaginez SC2 sans son ladder (avec n'importe quel joueur pouvant tomber contre n'importe quel autre, débutant ou pro) ... Aie je pense que le jeu n'aurait pas percé dans l'eSport comme il l'a fait à ce jour ... En effet les joueurs débutant ne trouvent pas de repère pour leur progression, et les joueurs pro quittent rapidement la recherche de match intégré au jeu (au profit d'ESL) pour trouver des matchs et des compétitions de leur niveau.

Et c'est le fait qu'aucun concepteur de FPS ne s'intéresse à se système de classement (individuel et par équipes) qui m’inquiète pour l'avenir de l'eSport sur les FPS.

Pourquoi ? Car la communauté eSport sur FPS est complètement marginalisée, elle est vraiment séparée du reste de la communauté ce qui a pour effet direct d'avoir des streams avec quelques centaines de viewers max, contre des milliers pour les joueurs LOL ou SC2.

Par exemple sur un CoD, les joueurs "eSport" passent complètement par des sites tels qu'ESL ou CB pour trouver des adversaires, tandis que 95% des joueurs n'ont même pas conscience de ces sites ou de l'aspect eSport. Il faut des système de rankings intégrés aux jeux pour que les joueurs non-pro ait conscience de cette facette eSportive et qu'il y ait une part de compétition intégré de base dans le jeu, même si cela n’empêche en rien l'existance de compétitions annexes hors jeu tels qu'en organise ESL.
1 edits
Toinouz a tout dit :)
Toinouz wrote:
Ce qui manque vraiment aux FPS c'est, au delà de la possibilité de créer des maps facilement, un système de ranking à la SC2 pour être compétitif.



Combat arms (et sa ne doit pas être le seul fps) avait déjà introduis un système de clan et de classement des clans, on pouvait se défier en war in game etc.. Sa devait être en gros sa pour call of duty elite mais sa ne s'est pas fais sur pc...

Mais c'est vrai que ce n'est pas systématique l'introduction du ranking des joueurs/clan. Sa rajouterait du challenge et de l'activité sur le jeu pourtant.
 
 
 
Information:
  • info write comment not allowed
 
  • 4.090 Users Online
  • 4.933.480 Registered Users
  • 2.151.250 Active Users
  • 1.039.760 Teams Total
  • 2.049 Matches Yesterday
  • 22.322.900 Matches Total
  • More stats
Searchtags

Electronic Sports League rendertime: 0.43s (not_cached) host: eslphp3